Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Maison de la Poésie Jean Joubert

Maison de la Poésie Jean Joubert

Le blog de la Maison de la Poésie Jean Joubert

SLAM, poésie debout le 8 novembre

Katia BOUCHOUEVA, Camille VORGERKatia BOUCHOUEVA, Camille VORGER

Katia BOUCHOUEVA, Camille VORGER

mercredi 8 novembre- 19h

 

Maison de la poésie Jean Joubert

Moulin de l’Evêque - 78 avenue du Pirée - Montpellier

Accès tram lignes 1 et 4  (arrêt place de l’Europe) – parking - entrée libre   

 

 SLAM, poésie debout

 Conférence animée par Katia BOUCHOUEVA, poète et slameuse, & Camille VORGER, Maître d'enseignement et de recherche, (Université de Lausanne), auteur notamment de « Slam, une poétique ».

"Je suis arrivée au SLAM car il me manquait de pouvoir dire de mémoire mes poèmes debout comme en Russie, c'est quelque chose qui existe dans la poésie russe. On a beaucoup de poètes qui connaissent par coeur leurs textes, ou ceux d'un poète qu'ils aiment. Ils les portent en eux et veulent les dire, c'est une tradition. On l'explique par la dure période soviétique où l'appareil de censure a été extrêmement puissant et où les poètes devaient se cacher, écrire clandestinement, apprendre par coeur leurs textes. (...) Il y a cette mémoire collective des écrivains russes de dissidence. J'avais besoin comme eux de me mettre debout et de me mettre des textes dans la tête."  
Katia Bouchoueva, entretien avec Dominique Abry "Elle écrit des poèmes debout", in Slam, des origines aux horizons, de Camille Vorger (éd. La passe du vent)
 
"Le Slam est un espace ouvert et pas un genre. C'est comme ça que je le définis: un espace public, un endroit où les choses se disent. Je n'ai jamais oublié que l'espace privé, celui de solitude, est primordial. Si je monte sur scène pour une minute ou deux, ou bien pour une heure, je ne peux le faire que si j'ai eu ce temps-là, ce temps à moi, qui est impossible à mesurer, qui est un temps de solitude et de travail..." 
Katia Bouchoueva,  "Un moment privilégié", conversation avec Thierry Renard, in Equiper les anges-et dormir, dormir , éd. La passe du vent 
 

 

Aborder le SLAM à la fois par une réflexion linguistique et par l’expression scénique, mêler conférence et performance, analyse et récital, c’est la démarche originale de cette rencontre qui invite à questionner la pratique d’un mode d’expression dont l’influence sur la poésie orale et scénique est indéniable. Outre « la poétique » du slam, il sera question de la manière dont le slam permet de renouveler la pratique des ateliers d’écriture.

 

Camille VORGER  

est enseignante et chercheuse à l'Université de Lausanne où elle anime un atelier d'écriture et un séminaire sur la poésie "vive" (poésie sonore, slam, chanson). Elle a abordé la dimension culturelle des origines du slam au travers d’un ouvrage collectif qu’elle a coordonné (Slam. Des origines aux horizons, 2015), et d'un volume récemment consacré aux formes contemporaines d'oralité (Les Voies contemporaines de l'oralité, 2016).

 Sa thèse de doctorat est parue sous le titre Slam, Une poétique (2016) et le versant didactique a fait l'objet d'un opus co-écrit avec Katia Bouchoueva et Dominique Abry : Jeux de slam, 2016.Ses recherches portent aussi sur les différents états d'un poème, depuis le manuscrit jusqu'à la performance, ainsi que sur la créativité multimodale qui se manifeste au cours des différentes étapes du processus de création.

 

Katia BOUCHOUEVA est née en 1982 à Moscou (URSS). Depuis 2002, elle vit à Grenoble. Aime beaucoup cette ville. Aime aussi courir de l’autre côté de la vie : remonter et descendre, descendre et remonter, en éprouvant une déception joyeuse. Balançoire en somme. A publié en russe dans des revues littéraires et en français dans les revues Bacchanales, L’Intranquille, Microbe, Realpoetik et Place de la Sorbonne. A publié récemment : C’est qui le capitaine ?  (L’Harmattan, 2010), Tes oursons sont heureux (Color Gang, 2015)  Equiper les anges – et dormir, dormir

(La Passe du vent 2017).

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article