Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Maison de la Poésie Jean Joubert

Le blog de la Maison de la Poésie Jean Joubert

Atelier d'écriture

Atelier d'écriture
Atelier d'écriture
Atelier d'écriture

Maison de la Poésie Jean Joubert

Atelier d’écriture

 

Poèmes pour le Printemps des Poètes 2021

Ecrits par les participants

 à l’Atelier d’écriture de la  Maison de la Poésie Jean Joubert

animé par Patricio Sanchez

 

LE DESIR

 

1ère série:

Marie-France Barry

Sylvie Chaudret

Annie Guigou

Violette Guyot

 

 

 

Marie-France Barry

 

Les rides du désir

 

Désir du temps, du temps, du temps !

Désir de temps, de temps, de temps !

 

Mais le temps s'écoule, s'étire, se ride, se ride...

 

Et le désir s'écoule, s'étire, se ride, se ride...

 

Sa clarté se brime, se grise, se fige,

Son front se terne, se creuse, s'enfonce, 

Son oeil se froisse, se voile, se noie,

Sa voix se ride, se brise, se tait, s'éteint.

 

Rides du temps, 

Rides du désir.

 

 

 

 

 

Sylvie Chaudret

 

Je fais ménage à trois

 

Deux amants. Quel émoi !

Ils savent me faire jouir

Répondre à mes désirs.

Jose leur demander

Avec assiduité

Des plaisirs surannés

Ou bien des nouveautés.

 

Par la magie des mots

Ils caressent ma peau

Chatouillent mes neurones

Qui, réjouis, vibrionnent.

 

Permanente jouissance

De lesprit et des sens

Quand je suis dans la peine

Parfois je les malmène

Je laisse aller ma rage

Les froisse sans ambages.

 

Pour me faire pardonner

Je compose un sonnet

Et je leur dis Merci

Dans une poésie.

 

Fidèles compagnons

De mon inspiration

Et de mes émotions.

Vous dirai-je leur nom ?

 

 

 

 

 

Anne Guigou

 

Moussons

 

Vous me prenez      encore matin           

À portée de bouche

Les doigts élèves des moussons

Pulpe ouvrant un lent arpège      intrigue

De paumes graves             et lèvres nues

 

Alors              souffle rougi

Je quête ce dur et lisse en vous

qui me démembre soudainement

 

Vous  la peau doiseaux et darbres

Le dos sorti     libre     du ciel inversé et vos

Reins courbes de désir      plissant les draps

 

Où êtes-vous ?        sur ma bouche        en pluie brève

Bue dans la hâte des cris             par l’éclaircie           

            vous tombez

Plomb de lumière       le vivant oiseau mouillé

Ses ailes sont plaquées         à nous

 

 

 

 

 

Violette Guyot

 

Claire   

 

Elle porte le nom dun ange

a le visage dune poupée

un joli corps tout en formes

et de beaux cheveux frisés…

 

Moi qui suis cloué au lit

pauvre corps anéanti

je lattends comme le messie

mon bonheur ma fantaisie.

 

Gloire à Claire si douce si belle

mon assistante sexuelle

qui sait donner du plaisir

à ce corps qui la désire…

 

Gloire à elle qui prends mes mains

et les pose sur ses seins

qui sait se coucher sur moi

pour quenfin je nai plus froid.

 

Gloire à elle même si jla paye

elle est ma joie mon soleil

en attendant qupeut-être un jour

de mon lit je croise lamour.

 

Gloire à ma patrie la Suisse

qui permet quentre mes cuisses

qui ne savent pas mobéir

jai quand même droit au plaisir.

 

Gloire à Claire si douce si belle

mon assistante sexuelle

qui sait donner du plaisir

à ce corps qui la désire…

 

Gloire à Claire notre princesse

qui nous donne sa jeunesse

gloire à elle ses frères et sœurs

qui mettent du miel dans nos cœurs.

LE DESIR

 

2ème série

Chantal MILLAUD

Bernard POULLAIN

Yves REY

Simone RIVIER

 

Chantal Millaud

 

Danse-moi encore

 

Ce matin le jour s'est éveillé
Onciale d'encre et de feu
Rebord de pierres
Dressé contre l'oubli

Hommage au ciel
En contrebas le clapot
manteau d'étincelles

Flotter encore
Sur le poids plume de l'été

Nos corps
Pris dans la chape du soleil
Inaudibles appels
Vers la fraîcheur d'un infini

Danse-moi encore
Éclaboussés à perdre haleine de temps et d'heures

Meurs-moi dans ce jour blanc
Nous irons
Où que l'orgue nous emporte
Sous la robe rouge de nos paupières

Ris-moi encore
Insoutenable miracle écartelé de mon désir

Danse-moi ris-moi meurs-moi
Vaste chanson

Miroite-moi la petite musique de nos vies

 

 

 

 

 

Bernard Poullain

 

Désirs sans retenue

 

En ce jour de renaissance,

Toi, la somme de toutes celles

Qui mhabitèrent un jour

Je toffre en cet échange,

Les mots qui te diront lAmour.

 

Toi ! Tu moffriras la caresse de ta voix,

Le frisson que me donne son harmonie,

Ta demeure intime,

Tes soucis et tes envies.

 

Je toffre loubli de ton passé

Un nouvel avenir :

Le temps senfuit, il te faut vivre,

Le temps senfuit, il nous faut vivre.

 

Dois-je vous dire que jimagine

Tes lèvres gourmandes sur mon corps

Laissant sur lui des marques rouges

Comme le sang qui dans mon cœur

Dimpatience carillonne.

 

Mets ton parfum sur mon vieux corps

Laboure-le de tes deux seins,

Cherchons à deux les gestes fous

Que lon faisait dans la jeunesse.

 

Désirerais-tu en cet instant

Mille baisers brûlants,

Posés sur ton corps réchauffé

Au feu d’émois émerveillés,

Lors d’échanges attendrissants ?

 

Nest-il pas plus beau chemin

Que celui que lon suit à deux

Quand homme et femme ne font quun

Dans un désir sans retenue ?

 

 

 

 

 

Yves Rey

 

Désirs dune vie

 

Je cherchais le sourire de mon père

À lorée du chemin

Je cherche la flamme de mes enfants

Pour éclairer le crépuscule

 

Je brûlais de liberté

Au début du printemps

Je brûle dimpatience

À la fin de lautomne

 

Je désirais tenir sa main

Quand les sens s’éveillaient

Je désire sa confiance

Dans le jardin du soir 

 

Je rêvais de révoltes

Dans les années de feu

Je rêve de révolution

Avant le dernier envol

 

Je souhaitais la reconnaissance

Dans les temps de turbulences

Je souhaite me reconnaître

Jusquau bord des eaux calmes

 

Jespérais la justice

En levant le poing

Jespère la justice

En lançant des mots

 

 

 

 

 

Simone Rivier

 

Louise, une femme passion

 

Elle sappelait Louise, étudiante à la Sorbonne

1900 les suffragettes montent à la tribune

À Londres, à Paris, ces femmes républicaines

Belles âmes et ardentes militantes affranchies

Tracent les sillons de nos libertés chéries

 

Dans la tempête de ce siècle, s’émancipe Louise

Elle enseigne la philosophie à Tunis

« Cest lheure légère où les voiles flottent sur la mer »

Dans ses chansons dOrient, les enfants vont pieds nus

La fête est dans lair où lon passe en disant des vers

 

« Lombre sous les bougainvilliers est silencieuse »

Les femmes voilées en une danse sinueuse

Courtisanes soumises et ténébreuses

Dansent la danse des guerres profondes du corps

Et voient passer leurs rêves dans le désert des maures

 

Comme jaime ta poésie Louise

Comme toi je chante lutopie

Comme toi je vis mes rêves

 

1918 larmistice en France et Louise

Maman de trois jeunes enfants, épouse bourgeoise

Sent les prémisses des jours tristes loin de Tunis

Que sont devenues la fantasia, la lumière ?

Sur le Quai, les espérances en mer sont amères

 

Quand on part on laisse des lambeaux de courage

Des lambeaux de cœur meurent et cest le naufrage

Les cactus de Sidi Bou Saïd, la Villa

Au bord du sable, les figues de barbarie

Louise pleure son orient là-bas ou au-delà ?

 

Au-delà de lamer, Marseille et le Vieux Port

Un pays en deuil, la guerre, la misère, les morts

Au-delà de la guerre, Angers et sa douceur

Louise enseigne lalphabet en rondeurs et saveurs

Et sème ses lettres en un bouquet de fleurs

 

Comme jaime tes fleurs Louise

Comme toi je célèbre la vie

Comme toi je désire écrire

 

Son mari fonctionnaire est bon père de famille

Mais Louise nenseignera plus au lycée de filles

Mon aïeule folle de littérature et lectures

Par-delà le mur de sa ruelle obscure

Sen est allée libre dans un dernier murmure

 

Comme jaime ce mot « Liberté »

Liberté liberté liberté

À linfini et pour l’éternité

 

[Les vers en italique sont extraits

du recueil de poésies de Louise Poisson,

Chansons dOrient,

éditions du temps présent, Paris 1914.]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Atelier d'écriture

L’Atelier d’écriture de la Maison de la Poésie Jean Joubert, animé par Patricio Sanchez, aura lieu en vidéo via le logiciel SKYPE, samedi 7 novembre de 16h à 17h.

Les membres de l'Atelier seront personnellement informés.

Nos activités prennent de nouvelles formes, mais sont maintenues grâce à l'engagement de nos membres.

Bravo et merci!

La reprise de l’Atelier d’écriture de la Maison de la Poésie Jean Joubert, animé par Patricio Sanchez, aura lieu samedi 3 octobre à 16h dans les locaux de notre association, si la situation sanitaire le permet.

L’atelier est une activité proposée par l’association et à ce titre, elle est réservée aux adhérents. Les participants doivent être en possession de leur carte d’adhérent 2020.

L'atelier aura lieu dans le strict respect des consignes sanitaires en vigueur.

 Modalités définies en accord: nombre de participants limité (10 personnes), durée de la séance une heure, port du masque obligatoire, distanciation, gestes barrières,  et respect du règlement affiché.

Nous demandons à chaque adhérent participant de s’inscrire par mail à l’adresse :

maisondelapoesie@orange.fr

Les modalités de choix des participants sont  à  définir avec l’animateur de l’atelier.

Merci à tous pour votre compréhension.

 

 

 

 

Nos locaux sont actuellement fermés au public en raison de l'épidémie de Covid-19.

Ils rouvriront le 26 septembre.

L'atelier d'écriture du 5 septembre 2020 est donc annulé.

Nous vous tiendrons informés sur ce blog de la reprise de l'activité.

Atelier d'écriture du 6 juin 2020

 

Nos locaux demeurent fermés au public jusqu'à nouvel ordre.

L'atelier d'écriture du 6 juin aura lieu à l'extérieur de la Maison de la Poésie Jean Joubert, parvis Pierre Torreilles, dans le strict respect des consignes sanitaires et des gestes barrières. Atelier animé par Patricio Sanchez.

En raison des mesures de confinement et de la fermeture jusqu'à nouvel ordre du local "Maison de la Poésie Jean Joubert", l'atelier d'écriture du 4 avril 2020 aura lieu à 16h en visioconférence.

Atelier d'écriture

Samedi 29 février

16h à 17h30

Maison de la Poésie Jean Joubert

Moulin de l'Evêque - 78 avenue du Pirée - Montpellier

Atelier d'écriture animé par le poète Patricio Sanchez

Tous les premiers samedi du mois, de 16H à 17H30, la Maison de la Poésie Jean Joubert propose un atelier d’écriture animé par le poète Patricio Sanchez.

Cet atelier est ouvert à toute personne désireuse d’écrire en groupe et de passer un agréable moment autour d’un thème prévu pour chaque séance. Exemples : la maison, le chemin, la rivière, l’envol..., la laideur, la beauté, le courage..., etc.

C’est aussi une occasion de découvrir, ou de revisiter, des poèmes et des textes en prose de la littérature universelle que les participants lisent et s’approprient afin de les réécrire à leur façon.

Si vous êtes écrivain amateur ou poète en herbe, venez partager avec nous un moment de fraternité et de partage dans notre atelier littéraire à la Maison de la Poésie Jean Joubert.

La prochaine séance aura lieu le 29 février 2020 à 16H.

            « Qu’écris-tu, immobile, adossé à la nuit ?
            Et le regard levé, tendu vers l’invisible,
            Que vois-tu dans le bleu ?... ».  Jean Joubert


Adresse : Maison de la poésie Jean Joubert - 78 Avenue du Pirée, 34000 Montpellier
Tél.  04 67 73 68 50  -
 
La participation à cet atelier est gratuite et réservée aux adhérents de l'association Maison de la Poésie Jean Joubert.

 


Patricio SANCHEZ ROJAS se consacre à l’enseignement de l’espagnol et de la littérature hispanophone. Il est poète, traducteur et animateur d'ateliers d'écriture. Il est né au Chili, où il a passé son enfance et une partie de son adolescence. En 1977 sa famille est expulsée du pays et s’installe à Paris, puis il séjourne à Madrid et à Portland. Il est naturalisé français en 1993.
Il est membre de la Maison de la Poésie Jean Joubert et fait partie de l’équipe des animateurs du Festival Voix-Vives de Sète.
Il est l’auteur de plusieurs ouvrages : Breve Antología personal y otros poemas, (Los Andes, 2000), El Calendario de la Eternidad (S.I.E., 2007), Nuages, (Obsidiana, 2008), Le Parapluie rouge, (Domens, 2011), Terre de feu suivi de Nuages, (Domens, 2013), Plume, (Raphaël Segura, 2014), Journal d'une seconde, (L'Harmattan, 2015), Les Disparus, (La Rumeur libre, 2017), La Mer est ma boussole, (Collection Rivières, 2018), Le Chemin avant le jour (Grandir, 2018), La Maison (Papiers coupés, 2018), Le livre, Papiers coupés, 2018), Les Cahiers de la Méditerranée (Domens, 2019), entre autres.

 

Atelier d'écriture
ATELIER D’ECRITURE

Tous les premiers samedi du mois, de 16H à 17H30, a lieu à la Maison de la Poésie Jean Joubert un atelier d’écriture animé par le poète Patricio Sanchez.

Cet atelier est ouvert à toute personne désireuse d’écrire en groupe et de passer un agréable moment autour d’un thème prévu pour chaque séance. Exemples : la maison, le chemin, la rivière, l’envol..., la laideur, la beauté, le courage..., etc.

C’est aussi une occasion de découvrir, ou de revisiter, des poèmes et des textes en prose de la littérature universelle que les participants lisent et s’approprient afin de les réécrire à leur façon.

Si vous êtes écrivain amateur ou poète en herbe, venez partager avec nous un moment de fraternité et de partage dans notre atelier littéraire à la Maison de la Poésie.

La prochaine séance aura lieu le 1er février 2020 à 16H.

            « Qu’écris-tu, immobile, adossé à la nuit ?
            Et le regard levé, tendu vers l’invisible,
            Que vois-tu dans le bleu ?... ».  Jean Joubert


Adresse : Maison de la poésie Jean Joubert - 78 Avenue du Pirée, 34000 Montpellier
Tél.  04 67 73 68 50  -
 
La participation à cet atelier est gratuite. Seule est demandée l'adhésion à l'association Maison de la Poésie Jean Joubert.
 

Atelier d'écriture animé par Patricio Sanchez

Prochaine date:

Samedi 4 janvier 2020

de 16h à 17h30

Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :