Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Maison de la Poésie Jean Joubert

Maison de la Poésie Jean Joubert

Le blog de la Maison de la Poésie Jean Joubert

Le plaisir du texte 17 octobre David Léon lit Mathieu Riboulet

Le plaisir du texte 17 octobre David Léon lit Mathieu Riboulet
Le plaisir du texte 17 octobre David Léon lit Mathieu Riboulet

Samedi 17 octobre - 16h

Maison de la Poésie Jean Joubert

Moulin de l'Evêque  - 78, avenue du Pirée – Montpellier

Rencontre maintenue

Protocole Covid - jauge très limitée. Voir règlement en bas de page.

Réservations obligatoires : maisondelapoesie@orange.fr

 

Reprise du cycle de lectures

Le plaisir du texte

 

DAVID LEON lit MATHIEU RIBOULET

 

Le texte nomme, il est là pour ça, c'est cela qu'il doit faire ; nos regards nous précèdent et nos textes nous nomment, ceux qui viendront après les auront en mémoire pour peu qu'ils aient encore envie, loisir de lire.

Mathieu RIBOULET, Lisières du corps

 

Venez découvrir la bibliothèque de la Maison de la Poésie Jean Joubert par la lecture à voix haute. Samedi 17 octobre, David Léon fait entendre Le nom du soleil en quéchua, dans Lisières du corps, et Les oeuvres de miséricorde de Mathieu Riboulet

David Léon lira également un choix de ses propres textes inédits: Debout, la joie!

 

Mathieu RIBOULET

Né en 1960, Mathieu Riboulet réalise pendant une dizaine d’années des films de fiction et documentaires autoproduits en vidéo, puis il se consacre à l’écriture. Il est mort à Bordeaux en 2018.

Lisières du corps

Six textes brefs, en forme de portrait, de rêverie, de peinture, tentent de saisir au plus près du geste, de l’intention, de la peau et des os, comment le corps se courbe, s’offre ou se dérobe, dans le clair-obscur du désir, le flou du rêve, la franchise du sexe, le mystère de la représentation, l’opacité de l’art, le calme de la mort.Six apparitions, six vacillements au bord des êtres, six disparitions. Et le secours des mots.

(Editions Verdier)

Aux éditions Verdier

 Avec Bastien

 Entre les deux il n’y a rien

 L’Amant des morts

 Le Regard de la source (Verdier/poche)

 Les Œuvres de miséricorde

 Les Portes de Thèbes

 Lisières du corps

 Nous campons sur les rives

 Prendre dates

 Quelqu’un s’approche (Verdier/poche)

Chez d’autres éditeurs

Un sentiment océanique, Maurice Nadeau, 1996

Mère Biscuit, Maurice Nadeau, 1999

Quelqu’un s’approche, Maurice Nadeau, 2000 (rééd. Verdier/poche, 2016)

Le Regard de la source, Maurice Nadeau, 2003 (rééd. Verdier/poche, 2017)

Les Âmes inachevées, Gallimard, « Haute enfance », 2004

Le Corps des anges, Gallimard, 2005

Deux larmes dans un peu d’eau, Gallimard, «  L’un et l’autre  », 2006

À la lecture (avec Véronique Aubouy), Grasset, 2014

Or, il parlait du sanctuaire de son corps, Les Inaperçus, 2016

Les Chemins égarés, avec Laurent Gaissad et Amélie Landry, Le Bec en l’air, 2017

Prix

Prix Décembre 2012 (Les Œuvres de miséricorde)

Prix de l’Estuaire 2009 (L’Amant des morts)

Prix Thyde Monnier de la SGDL, 2008 (L’Amant des morts)

 

 

DAVID LEON

Né en 1976, David Léon a suivi une formation de comédien à l’ENSAD de Montpellier et au CNSAD de Paris. David Léon écrit pour le théâtre depuis une dizaine d’années. Ses pièces sont publiées aux Éditions Espaces 34. Elles sont régulièrement mises en scènes ou mises en voix, notamment à Théâtre Ouvert, Paris, par Stanislas Nordey. En 2019, David Léon a créé avec la chanteuse, musicienne et comédienne Marie Trézanini, le récital poétique D’AMOURS, à la Maison de la Poésie Jean Joubert à Montpellier.

 

Aux éditions Espaces 34, collection Théâtre contemporain :

Un Batman dans ta tête

Père et Fils

Sauver la peau

Un jour nous serons humains

La nuit La chair

Neverland

De terre de honte et de pardon

D'Amours

Toutes ces voix

À paraître: Stonewall

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article