Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Maison de la Poésie Jean Joubert

Maison de la Poésie Jean Joubert

Le blog de la Maison de la Poésie Jean Joubert

La mémoire et les ombres - 30 janvier

La mémoire et les ombres - 30 janvierLa mémoire et les ombres - 30 janvierLa mémoire et les ombres - 30 janvier

Jeudi 30 janvier - 19h

Maison de la Poésie Jean Joubert

Moulin de l'Evêque

78 avenue du Pirée - Montpellier

Entrée libre - tram lignes 1 et 4 - arrêt Place de l'Europe

 

La Mémoire et les ombres

Récital de poésie

par Christian Malaplate et Marie-Agnès Salehzada

interventions musicales:  Marion Diaques (alto)

 

Deux poètes dialoguent autour de la parution de leurs derniers recueils et invitent par une lecture croisée à découvrir leurs univers poétiques :

La mémoire chère à Marie-Agnès Salehzada: La mémoire du pré 

Les ombres qui traversent la poésie de Christian Malaplate: La danse des mots silencieux parmi l’âme des pierres.

Marion Diaques, alto, fait danser leurs mots.

 

 

Christian MALAPLATE, poète, membre du comité de La Société des Poètes Français, Président de RADIO FM PLUS 91fm Montpellier, vice-président de Poètes sans Frontières,  membre des Conseils d’administration de la Maison de la Poésie Jean Joubert, Occitanie Livre et lecture, Les Voix de l’extrême,  lecteur pour des maisons d’éditions, réalisateur des émissions Traces de Lumière (poésie et Carnets de voyage) et de Prélude, (musique classique)-  (ces deux émissions ont obtenu de nombreux prix) - anime depuis 11 ans à la salle Pétrarque des soirées de poésie chaque 2ème jeudi de chaque mois de 18h à 21h. Il participe au Festival des Voix Vives à Sète.

Christian Malaplate a publié une quarantaine de livres (poésie, contes, études, carnets de voyages, carnets radiophoniques, théâtre…)

En 2009, il obtient le Prix Victor HUGO de la poésie (Société des Poètes Français) pour son recueil La rose lactescente des matins vaporeux.

Dernière publication aux Editions Les Poètes Français :

La danse des mots silencieux parmi l’âme des pierres

 

Christian.malaplate@wanadoo.fr

Blog :   traces-de-lumiere.eklablog.fr

 

 

Marie-Agnès SALEHZADA, née TRIDON à Hautmont en 1954, a vécu une partie de sa vie en région lyonnaise, puis en 1986 rejoint  Montpellier où elle a travaillé dans un établissement de soins jusqu’en 2017. Réside depuis 1993 à Juvignac dans le département de l’Hérault.

 Auteur en poésie elle a publié plusieurs recueils et voici ce qu’elle confie de la dernière parution « La mémoire du pré » :

« L'idée première est un hommage à la nature, une forme de gratitude. Le pré est synonyme de fertilité, de la persévérance de la vie, de ses capacités de résilience, un humus porteur d'espoir, terreau de toute vie. L'écriture se situe tel un questionnement face au monde, à son évolution et aux problématiques actuelles. »

Le voyage accompagne les poèmes, déplacement dans l'espace, dans le temps, support de l'émotion et de la création, univers de rencontre avec l'autre mais aussi avec les souvenirs.

Marie-Agnès SALEHZADA réalise une émission  de poésie : Jardin d’Isis, sur Radio FM+  91fm  à Montpellier le jeudi à 13h15 et 19h15, diffusée sur internet www.fmplus.org.et qu’on peut retrouver sur les podcasts de radiofmplus. « Une déambulation poétique à la rencontre des paysages de l’âme et de la vie dans le ressenti des Poètes du Monde ».

 

Marion Diaques

Après une formation classique, c’est lors de ses études en musicothérapie que Marion Diaques découvre parallèlement le réel impact que peut avoir la musique en nous et le bonheur d’inventer celle qui lui ressemble. Elle choisit alors la voie de la scène. Altiste du Trio Zéphyr, elle explore depuis 15 ans les musiques européennes et orientales au travers de la création et de l’improvisation.
Riche de multiples collaborations artistiques, musique, danse, poésie, conte et théâtre, elle développe grâce à son instrument et sa voix, des ponts entre ces cultures musicales.

 

 

 

La mémoire et les ombres - 30 janvier
La mémoire et les ombres - 30 janvier

à suivre...

Maison de la Poésie Jean Joubert

 

Moulin de l’Evêque - 78 avenue du Pirée - Montpellier

Accès tram lignes 1 et 4  (arrêt place de l’Europe) – parking - entrée libre   

 

Mercredi 5 février- 19H

Rencontre Lecture avec Franc DUCROS

Autour de L’OUBLI  L’ECLAT   1986 – 2016       Lucie éditions

L’OUBLI  L’ECLAT   Raisons d’un titre

L’oubli est cette part de la mémoire que nous ne savons plus. Du même coup, enfouie, elle nous meut à notre insu…C’est aussi, dans un tout autre ordre d’idées, la situation actuelle de ce livre, doublement (au moins) objet d’oubli, comme toute poésie aujourd’hui, mais aussi, parmi tout ce qui va s’écrivant, trop singulier pour être présent à l’attention des contemporains.

Quant à l’éclat, c’est le propre de chacun des poèmes de ce livre de se donner en tant qu’éclat, au double sens de recherche, peut-être vaine, de la lumière à son plus haut degré d’intensité, et de ce qui explosant, disparaît dans son apparaître.                                                                                  Franc Ducros

                                                                                                                                                                           

Franc DUCROS né dans le Gard en 1936, est professeur honoraire de l’Université Paul-Valéry de Montpellier, où il avait créé et dirigé de 1975 à 1996,  un séminaire de Recherches sur le Poétique qui a publié quarante numéros de la revue Prévue et qui fut fréquenté par plusieurs poètes contemporains, en particulier André du Bouchet.

Poésie :

Les yeux, la terre, « Main d’œuvre », 1992.

s’ouvrant, l’arbre, Théétète, 1997.

Du noir cela, Théétète, 2000.

Surgies syllabes arrachées, Théétète, 2003.

Ici partagé, disparaissant , Champs social éd., 2006.

Evanouie la parole, Nîmes, Lucie éditions, 2016.

L'oubli l'éclat (1986-2016), Nîmes, Lucie éditions, 2019.

Essais :

Tommaso Campanella, poète, PUF, 1969.

Le Poétique, le Réel, Méridiens-Klincksieck, 1987.

Poésie, figures traversées, Théétète, 1995.

L’odeur de la panthère, Dante, la poésie, Théétète, 1997

Pour Mallarmé, Théétète, 1998. (Réédition : 2010).

Notes sur la poésie, Champ social éd., 2006.
 

                                                            Lectures poétiques, Champ social éd., 2006.

 

Traductions :

« Ombre lointaine » : 46 fragments de Léonard de Vinci, Alinéa, 1983.

Poèmes de Michel-Ange, Théétète, 1996.

L’inhabité de Pascal Gabellone, « Main d’œuvre », 1992.

Le rien rugueux, de Gabriel Magaña, Théétète, 1999.

Comme on cherche un trésor, d’Umberto Saba, La Dogana, 2005.

Poèmes, de Franco Loi, en collaboration avec Bruna Zanchi et Bernard Vargaftig, Lucie éd., 2009.

Poésies philosophiques de Tommaso Campanella, La Finestra editrice, 2016.

 

Plusieurs ouvrages de Franc Ducros, poésies et essais, ont été traduits par différents auteurs en italien, sicilien, sarde, espagnol (Mexique), roumain et occitan.

 

http://www.maison-de-la-poesie-languedoc-roussillon.org

 

 

 

La mémoire et les ombres - 30 janvier
La mémoire et les ombres - 30 janvier

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article