Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Maison de la Poésie Jean Joubert

Maison de la Poésie Jean Joubert

Le blog de la Maison de la Poésie Jean Joubert

Frédéric Jacques TEMPLE présente Serge MICHENAUD le 17 novembre

Frédéric Jacques TEMPLE présente Serge MICHENAUD le 17 novembre
Frédéric Jacques TEMPLE présente Serge MICHENAUD le 17 novembre
Samedi 17 novembre - 17h
Maison de la Poésie Jean Joubert
Moulin de l'Evêque
78 avenue du Pirée - Montpellier
 
 Rencontre exceptionnelle avec Frédéric Jacques Temple,  à l'occasion de la parution aux éditions Domens des oeuvres poétiques complètes de Serge Michenaud  (1923- 1973).
Frédéric Jacques Temple a dirigé cette édition et en signe la préface.
Lectures par Gérard Lieber, professeur en études théâtrales à l'Université Paul-Valéry  Montpellier III
 
« J’ai longtemps attendu que se réalise mon vœu de voir enfin publier l’œuvre poétique complète d’un ami, Serge Michenaud, qui s’était fait connaître en 1972, en recevant le Prix Guillaume Apollinaire pour son recueil Scorpion-Orphée, publié par Guy Chambelland. Bien que présente dans diverses histoires de la poésie du XXème siècle, en particulier celle de Robert Sabatier, l’œuvre de Serge Michenaud a subi ce qu’il est convenu d’appeler un purgatoire. C’est tout à l’honneur de Jean-Charles Domens d’avoir prêté l’oreille à mon appel et d’avoir pris le risque d’éditer ce beau volume de plus de 500 pages.
Ce que rassemble le présent volume permet de redécouvrir la pensée créatrice d’un poète majeur, de lui redonner sa place dans l’histoire du 20ème siècle et de la préserver de l’oubli, cette seconde mort. »
 
Frédéric Jacques Temple, extraits du texte écrit pour le 4 octobre (rentrée littéraire en poésie à la Maison de la Poésie Jean Joubert)  et de la préface « Un chant profond ».
 
O pluie et vent, Scorpion je suis! mes songes,
Sirène aux bords, et toi, Serpent sur toi
Qui dans la mer et l'origine plonges,
Arbre de vie en ce navire, mât!
O pluie et vent réels, soudain qui suis-je
Dont mes pays n'espéraient plus parler?
Mes vieux pays, lequel de vous m'oblige
A devenir celui qu'il attendait?
 
Serge Michenaud, Pluie et les Argonautes, in Scorpion Orphée, 1972, Prix Guillaume Apollinaire 1972.
 

Frédéric Jacques Temple

Poète, romancier, homme de radio et de télévision, traducteur, passionné d’histoire naturelle,  grand voyageur, ayant tissé des amitiés avec les plus grandes personnalités du monde  des arts et des lettres,  Frédéric Jacques Temple est une figure majeure de notre temps.

En 2013, le Prix Apollinaire a récompensé l’ensemble de son œuvre poétique.

Serge Michenaud

Serge Michenaud est né en 1923 à Machecoul, près de Nantes. Au gré d’une carrière administrative, il a vécu à Toulouse, à Montpellier et enfin à Bordeaux jusqu’au 31 octobre 1973, jour de sa mort.

Le volume Poèmes réunit tous ses recueils.

« L’œuvre  de Serge Michenaud est sans doute l’une des plus importantes qu’aient produites les décennies 60 et 70, mais sa diffusion a longtemps attendu son heure, arrivée trop tard pour son auteur. »  Frédéric Jacques Temple

 

 

A suivre...Les prochains rendez-vous: 22 novembre, 23 novembre, 29 novembre, 4 décembre.

Avec nos partenaires: Festival Corée d'Ici, Maison pour tous Albertine Sarrazin, La Panacée/ Moco, Médiathèque Centrale Emile - Zola.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article